6 rue de Plaisance, 31000 TOULOUSE, France
mediationequine.interpro@gmail.com

Qu’est-ce que l’équithérapie ?

Syndicat Interprofessionnel des Praticiens de la Médiation Equine

Qu’est-ce que l’équithérapie ?

Le cheval médiateur 

L’intérêt pour le cheval comme partenaire de rééducation et de soin évoqué dans un précédent article a permis l’apparition et l’essor de l’équithérapie.

L’équithérapie est une thérapie médiatisée par le cheval. Ainsi, tout comme la musique sert de médiateur dans la musicothérapie, l’équithérapie fait intervenir le cheval comme médiateur dans un objectif thérapeutique.

Qu’est-ce qu’un équithérapeute ? 

L’équithérapie est proposée par un équithérapeute formé au préalable par le biais d’une formation longue dispensée par l’un des trois organismes de formation existant en France (la FENTAC, l’IFEq, la SFE). Ces formations permettent d’acquérir les connaissances des publics accompagnés en équithérapie mais également des équidés. 

L’équithérapie : pour qui ? 

L’équithérapie s’adresse à un public varié : personnes qui traversent une période difficile dans leur vie (difficultés personnelles, scolaires ou professionnelles par exemple), public avec ou sans pathologie ou handicap moteurs, mentaux et/ou psychiques, rencontrant des problématiques d’ordre relationnel ou social, etc. L’équithérapie peut être proposée à tout âge pourvu qu’aucune contre-indication médicale n’empêche un suivi en toute sécurité. 

Quels équidés ? 

L’équithérapeute choisit les équidés utilisés en séance en fonction de leur taille (du poney shetland au cheval), de leur tempérament et de leur caractère, mais aussi en fonction des bénéficiaires et des objectifs de prise en charge. 

Comment ? 

Les séances en équithérapie peuvent être individuelles ou de groupes, pour des particuliers ou des institutions (structures médico-sociales ou entreprises par exemple).

Un rendez-vous est généralement proposé avant la mise en place des séances afin que l’équithérapeute évalue la demande des éventuels bénéficiaires et établisse les modalités des séances (fréquence et durée des séances, nombre de bénéficiaires, etc.). 

En fonction de la demande et des observations menées au cours des premières séances par l’équithérapeute, un projet de prise en charge contenant les objectifs du suivi est établi. Ces derniers peuvent être d’ordre relationnel, moteur, social, éducatif, cognitif,… En fonction des besoins des bénéficiaires. L’objectif de l’équithérapie n’est pas de monter à cheval, il ne s’agit pas d’équitation adaptée. 

Différents outils peuvent être utilisés par l’équithérapeute pour poursuivre les objectifs : travail à pieds, monté, en utilisant du matériel (adapté quand cela est nécessaire). 

Les suivis peuvent être proposés sur quelques semaines ou une année complète en fonction des problématiques travaillées en séances. 

À la fin du suivi ou de l’année, un bilan de prise en charge est réalisé afin d’évaluer l’évolution des bénéficiaires depuis la mise en place des séances d’équithérapie, et la pertinence ou non de la poursuite du suivi. 

Où ? 

Les séances d’équithérapie peuvent être proposées en centre équestre ou dans la structure de l’équithérapeute le cas échéant. Il arrive également que certains professionnels se déplacent dans des structures (maisons de retraite, prisons par exemple) pour proposer des séances. 

 

Laisser un commentaire